faq.php

FOIRE AUX QUESTIONS

Le travail social est une profession orientée vers l'aide à des individus, des familles, des groupes et des collectivités dans le but de les aider à améliorer leur bien-être. Il s'engage à aider les individus à développer leurs habiletés et leur capacité d'utiliser leurs propres ressources et celles de la communauté pour résoudre leurs problèmes. Le travail social se penche sur des problèmes d'ordre individuel et personnel, mais aussi sur des questions d'ordre social plus vastes telles que la pauvreté, le chômage et la violence conjugale.

Les droits de la personne et la justice sociale sont les fondements de l'exercice du travail social. Le caractère unique de cette profession réside dans l'amalgame de certaines valeurs, connaissances et habiletés, y compris l'établissement d'une relation de confiance comme base de toutes les interventions et le respect des choix et des décisions des clients.

Les travailleurs sociaux qui exercent leur profession en cabinet privé sont rémunérés à l'acte pour les services qu'ils fournissent à des individus, à des familles et à des organismes. Ces services comprennent soit la consultation et/ou la psychothérapie, mais aussi la médiation, l'évaluation à l'adoption internationale, l'élaboration de politiques et de programmes, le développement organisationnel et les programmes d'aide aux employés.

Source: Association canadienne des travailleurs sociaux

La psychothérapie est un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique. La psychothérapie a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. Ce traitement va au-delà d'une aide visant à faire face aux difficultés courantes ou d'un rapport de conseils ou de soutien.

Il existe d’autres interventions qui s’approchent de la psychothérapie mais qui n’en sont pas : la rencontre d’accompagnement, l’intervention de soutien, l’intervention conjugale et familiale, l’éducation psychologique, la réadaptation, le suivi clinique, le coaching et l’intervention de crise.

Source: Ordre des psychologues du Québec

Tout le monde éprouve un jour ou l’autre de l’anxiété. Ressentir un peu d’anxiété est tout à fait normal. L’anxiété nous protège et peut nous aider à faire face à une situation inquiétante ou peut-être dangereuse. L’anxiété est ressentie comme une crainte dont la cause est difficile à préciser. Ce sentiment s’accompagne de symptômes physiques et parfois aussi de symptômes psychologiques.

Il est naturel de ressentir un certain niveau d'anxiété dans certaines occasions, par exemple lorsque vous vivez un changement de vie important comme un mariage ou un divorce. Il est aussi normal d’être anxieux la veille d’un examen, lorsque vous passez une entrevue d’emploi ou au moment d’une épreuve sportive. L’anxiété est alors liée à des événements particuliers et disparaît généralement dès que la vie reprend son cours normal.

L’anxiété devient cependant un problème quand :

  • elle ne disparaît pas quand la situation préoccupante revient à la normale;
  • elle n’est liée à aucun événement de vie, c’est-à-dire qu’elle apparaît sans raison;
  • elle est tellement forte qu’elle préoccupe continuellement la personne;
  • elle empêche la personne de fonctionner et d’agir normalement au travail, en société ou dans d’autres domaines de la vie quotidienne.

Voici les symptômes physiques les plus fréquents :

  • fatigue;
  • troubles du sommeil;
  • maux de tête;
  • étourdissements;
  • nausées;
  • palpitations cardiaques (cœur qui bat anormalement vite);
  • sensation d’étouffement;
  • transpiration excessive;
  • bouffées de chaleur ou, au contraire, frissons;
  • pression sanguine élevée;
  • tremblements parfois généralisés à tout le corps;
  • serrements et douleurs à la poitrine;
  • engourdissements ou picotements.

Les symptômes psychologiques les plus fréquents sont :

  • une difficulté à se concentrer;
  • un sentiment d’inquiétude

Quand consulter?

  • N'attendez pas de ne plus être capable de faire vos activités habituelles pour consulter. Si vous avez des symptômes, vous pouvez consulter certains organismes et associations œuvrant dans le domaine des troubles anxieux. Ceux-ci offrent de l’information, de l’aide et du soutien.

    Toutefois, voyez votre médecin de famille ou un autre professionnel de la santé mental si vous vivez l’une ou l’autre des situations suivantes :

    • Vous souffrez au point où vos émotions vous empêchent de fonctionner normalement.
    • Vous avez de la difficulté à assumer vos responsabilités sociales, professionnelles ou familiales.

    Un professionnel de la santé pourra évaluer si vous souffrez d'anxiété ou présentez un trouble anxieux ou tout autre problème de santé présentant des symptômes semblables. Pour bien vous évaluer, il fera un bilan de votre condition physique ou psychologique. Il vous proposera un plan de traitement adapté à vos besoins.

    Source: Gouvernement du Québec, 2015

Les consultations et la psychothérapie sont offerts au taux horaire de $100/hre, payable en argent comptant, par chèque ou par virement interac après chaque rencontre.  En ce qui a trait aux dossiers IVAC et SAAQ, (dont les services sont payés par le gouvernement) une contribution de $15/hre est demandée à ces clients.

J'émets des reçus de l'OTSTCFQ (Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec), en tant que travailleuse sociale et psychothérapeute.

N.B. Il est toujours préférable de vérifier auprès de votre assureur si l'une ou l'autre de ces professions est admissi-ble pour un remboursement.